Le laboratoire Syngenta a sélectionné Tropicana Flore comme applicateur dans le cadre du Programme Palmiers06. L’entreprise peut réaliser à tarif négocié des injections annuelles du produit Treecare comme traitement préventif contre le charançon rouge. Ce nouveau programme regroupe pour le moment ces communes des Alpes maritimes : Le Cannet, Vence, Villeneuve Loubet.

« Palmiers06 », plan de lutte collective contre le charançon rouge bâti par des communes des Alpes Maritimes.

Un arrêté préfectoral classe 104 communes des Alpes Maritimes « contaminées » par le charançon rouge. Tout propriétaire de palmiers situés dans l’une de ces communes doit donc les faire traiter préventivement par une entreprise agréée. Parmi ces communes, plusieurs ont choisi de s’unir pour lutter collectivement contre le nuisible à travers le programme Palmiers06. A l’instar de la CAVEM (La Communauté d’agglomération Var Esterel Méditerranée, regroupant Les Adrets de l’Esterel, Fréjus, Puget sur Argens, Roquebrune et Saint-Raphaël), qui a bâti dès 2016 un programme de lutte collective nommé ARECAP  connaissant des résultats encourageants.

« Palmiers06 » se base sur l’injection annuelle Treecare Revive du laboratoire Syngenta à un tarif négocié

Certaines communes se sont inspirées du Plan ARECAP de la CAVEM et ont donc signé une convention avec Syngenta. Le programme Palmiers06 est également basé sur l’injection annuelle du Treecare Revive sur les palmiers sains publics et privés. Ce traitement, négocié à un tarif unique, est alors en vigueur aujourd’hui dans ces communes : Le Cannet, Vence, Villeneuve Loubet. D’autres communes sont en réflexion, et le site https://palmiers06.fr/ permet de connaître la liste à jour des communes engagées dans cette lutte collective.

Tropicana Flore et Syngenta, un partenariat historique pour mener à bien l’éradication des charançons rouges

Tropicana Flore a sauvé des milliers de palmiers depuis 2008, par assainissement et traitement chimique lorsqu’il n’existait pas d’autres solutions techniques aussi efficaces. Partenaire Syngenta dès l’homologation du Treecare Revive en 2014, Tropicana Flore bénéficie d’un retour d’expérience exceptionnel de ce produit sur plusieurs milliers de palmiers. Du premier coup d’œil, les experts de Tropicana Flore analysent si un palmier doit être traité en préventif ou s’il est malheureusement nécessaire de procéder à un traitement curatif.

En étant certifiée par VERITAS, en étant habilitée SYNGENTA et en s’engageant auprès de la CAVEM puis de Palmiers06, Tropicana Flore montre son efficacité et son professionnalisme auprès de milliers de particuliers, collectivités et entreprises.

Pour choisir Tropicana Flore comme applicateur SYNGENTA sur le site de l’association Palmiers06 : https://palmiers06.fr/

A lire aussi :
http://www.pressealpesmaritimes.com/?p=21609
http://www.cote-azur.cci.fr/Actualites-CCI/Les-breves-entreprises/les-traitements-preventifs-pour-les-Palmiers_2442

Pour toutes les autres villes des Alpes Maritimes, merci de contacter les antennes de :

Nice : 06 33 95 56 37

Cannes : 06 37 11 60 58

applicateur-agree-syngenta

Tropicana Flore a assuré l’élagage d’une cinquantaine de pins parasol non taillés ni élagués depuis plus de 30 ans.

Pour l’élagage, Tropicana Flore dispose d’une équipe de 8 personnes dont 3 élagueurs. Il y a également deux personnes à l’administratif pour la gestion des chantiers d’élagage, d’abattage, de taille de palmier, etc. Ce service d’élagage s’adresse aux professionnels, collectivités et particuliers dans les Alpes-Maritimes (06) et le Var (83). La société est structurée pour assurer rapidement et efficacement tous types d’interventions et notamment urgentes. Ainsi, elle assure un élagage de mise en sécurité dans le cas de chutes d’arbres, d’arbres dangereux et pour les assainissements de palmiers.

Fin novembre 2016, après un fort coup de vent, il a fallu agir vite pour limiter les dégâts occasionnés dans cette pinède. En effet certains sujets se sont couchés, d’autres ont eu leurs branches arrachées, entaillant l’écorce jusqu’à abîmer le tronc en profondeur. L’urgence était donc maximale et il fallait pouvoir libérer deux équipes pendant plusieurs jours pour réaliser cette opération de mise en sécurité et de sauvetage d’un maximum de pins.

Une opération lourde

Tout a été mis en oeuvre pour assurer un travail professionnel de qualité :

  • Abattage, débitage des arbres à terre et des branches sectionnées.
  • Elagage, émondage, nettoyage des charpentières.
  • Mise en place de matériel de grutage (engin télescopique et camion-grue), matériel de manutention (pelleteuse avec grappin).
  • Broyage et incinération des déchets verts, stockage et évacuation des grumes et grosses branches par caissons poly-bennes.

Ce travail a nécessité 6 personnes pendant plusieurs jours, y compris manipulateur et conducteur d’engin. Travail d’autant plus complexe et acrobatique car certains arbres étaient entremêlés, avaient des charpentières basses et cassées ou avaient poussé en bosquets. Certaines souches ont été éliminées, d’autres ont été rognées.

Un élagage pour des arbres plus sains

Une quarantaine de sujets élagués et nettoyés de toutes les branches mortes ou cassées est sauvée. Hormis leur splendeur retrouvée, ces pins sont désormais en condition optimum pour retrouver vigueur et équilibre. Pour certains d’entre eux, c’était un véritable sauvetage, ils n’auraient pu ainsi résister à une tempête de plus.

Quand tailler un pin parasol et comment ?

L’élagage des pins parasol ne doit pas être effectué en période de montée de sève, en avril ou mai et en période de grande chaleur (sauf cas d’urgence). Par ailleurs, ces sujets pouvant être hauts, il faut penser à leur bon équilibre à la fois dans la répartition des branches charpentières maîtresses et dans la prise au vent qu’ils peuvent subir. L’élagage du pin parasol ne s’improvise donc pas, comme pour l’eucalyptus, platanes, peupliers, chênes, cyprès, oliviers…. que seuls des professionnels savent gérer avec précision tout au long de la vie de l’arbre.

En savoir plus sur l’entretien du Pin parasol : https://jardinage.ooreka.fr/plante/voir/1209/pin-parasol

Palmiers malades ou en préventif :

Tropicana Flore s’adresse aux syndics et aux copropriétés à Solucop Mandelieu

Tropicana Flore a rencontré les syndics et gestionnaires de copropriétés des Alpes Maritimes au salon SOLUCOP Mandelieu la Napoule les 29 et 30 avril 2016. L’objectif était de leur démontrer la nécessité de traiter leurs palmiers afin de préserver ce patrimoine si caractéristique de la Côte d’Azur. Ensuite, plusieurs solutions de traitement ont été exposées pour agir sur le problème sanitaire des palmiers, qu’ils soient déjà malades ou pas.

Préserver les palmiers sains grâce au traitement préventif

Le préventif est la seule façon d’éradiquer à long terme la présence des nuisibles que sont les charançons rouges et les papillons Paysandisia Archon. Tropicana Flore propose pour cela le traitement chimique mensuel qui est efficace contre les deux ravageurs du palmier. Pour prévenir l’attaque du charançon rouge il existe aussi une injection à renouveler annuellement : le treecare Revive du laboratoire Syngenta. Le traitement préventif présente plusieurs avantages :
– D’abord, il évite l’infestation du palmier,
– Ensuite, le traitement préventif réduit le nombre de nuisibles à long terme dans la région. Il participe donc à l’éradication des ravageurs palmivores,
– En outre, il transforme le palmier en piège contre les charançons et papillons,
– Enfin, le traitement préventif est beaucoup moins onéreux qu’un assainissement ou un abattage de palmier.

Pour sauver les palmiers malades, la réactivité est la clé

Pour les palmiers malades, il s’agit d’intervenir le plus tôt possible pour les sauver. Les palmiers à la tête coupée ne sont pas forcément morts mais peuvent être en train de repartir. En quelques mois, les palmes peuvent reprendre après ce que l’on appelle un assainissement ou un curage de la tête. Le palmier aura repris un fonctionnement normal avec un beau feuillage en six mois environ.
Le mieux étant de préférer un curage partiel si possible, ce qui signifie que l’on garde du feuillage selon le degré de contamination.
Après ces opérations, un traitement curatif doit être réalisé mensuellement pendant 6 mois pour permettre le sauvetage du palmier. S’il repart, alors le traitement préventif peut prendre le relais. Si malheureusement le palmier est mort, alors Tropicana Flore est compétente pour abattre le palmier selon le protocole réglementaire.
Néanmoins dans certains cas, mieux qu’un abattage, une sculpture (insérer un lien sur l’article qui traite de la sculpture de palmier) sur le stipe du palmier après assainissement peut être une belle idée. Cette solution est idéale lorsque le palmier se situe au coeur d’une maçonnerie et très peu accessible pour un dessouchage.

Pour découvrir le salon SOLUCOP : http://www.solucop.com/

Pour suivre les actualités du salon SOLUCOP Mandelieu : http://www.syndicpro.fr/

Tropicana Flore est spécialisée dans le traitement préventif et curatif des palmiers. Si malheureusement le palmier ne peut être sauvé, Tropicana Flore est habilitée à abattre le palmier selon le protocole réglementaire. Néanmoins dans certains cas, mieux qu’un abattage, une sculpture de palmier après assainissement peut être une belle idée. Ainsi, cette solution est idéale lorsque le palmier se situe au coeur d’une maçonnerie, et/ou très peu accessible pour un dessouchage.

La sculpture de palmier, une alternative artistique.

David Ruffray, dirigeant de Tropicana Flore, a déjà procédé au traitement et au sauvetage de milliers de palmiers depuis 2003. Il précise : « il y a des cas dans lesquels on ne peut plus rien faire et il est obligatoire de procéder légalement à un abattage. Et on sait combien les palmiers atteints ou abattus constituent un préjudice environnemental dans notre patrimoine végétal méditerranéen. La sculpture sur palmier permet de trouver une alternative. On ne conserve qu’une section de la partie saine du stipe qui de toute façon ne pourra jamais repousser. On dispose alors d’un espace revalorisé et artistique ».

La sculpture de palmier, une alternative économique.

Sur un plan plus technique et économique, David Ruffray précise : « Dessoucher un palmier, ça a un coût de l’ordre de 600 à 1800 euros TTC. Si on coupe à ras, c’est non seulement laid mais c’est surtout implantable ! De plus il peut y avoir des endroits inaccessibles pour des engins. Ou alors, le dessouchage peut nécessiter de toucher à de la maçonnerie, des dallages de piscine ou des patios. C’est alors très compliqué à gérer. Par exemple, une souche de gros phoenix peut occuper 2m à 2m50 de diamètre et 1,50 m à 2m de profondeur. Soit un poids entre 1,5 tonne et 4 tonnes avec 1 mètre linéaire de tronc entre 500 et 800 kg suivant les variétés de palmiers. Par conséquent, la solution de la sculpture minimise les coûts et assure une revalorisation de l’espace. Cela intéresse aussi bien les villages de vacances, les collectivités, que les entreprises et les particuliers ».

Ainsi, le palmier peut devenir tour à tour tiki maori, totem indien, ou encore oiseau majestueux. Finalement, sa transformation n’a de limite que votre imagination. Votre palmier n’est plus sauvable ? Confiez-nous vos désirs artistiques !

Lien article de presse : http://www.presseagence.fr/lettre-economique-politique-paca/2016/03/31/roquebrune-sur-argens-tropicana-flore-transforme-le-probleme-sanitaire-des-palmiers-malades-en-projet-artistique/